fbpx
/

Bukavu : Battu par ses ravisseurs, le chanteur Cor Akim retrouvé cette nuit

Le chanteur Corneille Akilimali Bufole dit Cor Akim a été retrouvé cette nuit à la place Mulamba, dans la commune d’Ibanda, à Bukavu (Sud-Kivu). Il a été acheminé directement à l’hôpital. Battu par ses ravisseurs, il présente des blessures notamment aux bras. Il avait été kidnappé par des inconnus dans la nuit du 8 au 9 décembre 2018 alors qu’il revenait d’un karaoké.

« Il y a un numéro qui a appelé vers 2 heures du matin pour dire quil a été retrouvé. Il a été acheminé directement à lhôpital. Il a été battu. Il saignait de la bouche et du nez », a dit Joëlle Bufolé, sa sœur.

Chanteur, auteur, compositeur et pianiste congolais, né à Bukavu, Cor Akim est notamment l’auteur d’une chanson intitulée « Mon vote », qui appelle la population à ne voter qu’en faveur d’une « République meilleure ».

Je ne vote pas Je ne vote pas pour des voleurs ; des vautours en velours ; Des menteurs, des conteurs de contours, Des chanteurs des beaux jours Je ne vote pas  Je ne vote pas pour des calculateurs, des manipulateurs ; Des vendeurs des rêves et des farceurs contre lesquels je me lève, chante-t-il.

Une grande mobilisation par ses collègues a été faite à Bukavu dès l’annonce de son enlèvement.

Histoire Précédente

Nadia Murad et Denis Mukwege: un Nobel et toute notre admiration

Prochaine Histoire

Martin Fayulu mobilise à Bukavu sous la pluie pour sa campagne électorale

Plus tard à partir de Musique