fbpx

Et si les léopards de la RDC faisaient comme en Décembre 1973 !

3 minutes de lecture
1

Après un succès sans gloire en juin 1974 lors de la coupe du monde en Allemagne, les léopards de la RDC s’apprêtent à écrire une nouvelle l’histoire, Vendredi 25 mars 2022, La RDC jouera son premier match des barrages face au Maroc à Kinshasa, tout comme en décembre 1973 au stade tata Raphael.

L’histoire va-t-elle se réécrire de la même façon ?

Avant la coupe du monde Allemagne 1974, la RDC devrait jouer sa dernière carte face au Maroc qui venait de perdre 4-0 face à la Zambie.

9 décembre 1973 jour de match, Près de 20.000 supporters zaïrois sont massés dans les tribunes du stade Tata Raphaël en abacost et d’autres en babouches (sans compter les millions de passionnés qui suivent la rencontre à la radio) l’histoire devrait nécessairement s’écrire ce jour-là.

La première mi-temps de cette rencontre avait tenu toutes ses promesses, aucune de deux équipes n’avaient reçu à trouver le chemin du but.

Le retour des vestiaires sera tout un autre match pour les hommes de Blogoja Vidinic (sélectionneur du zaïre)

La défense marocaine se désorganise et le torrentueux attaquant congolais Jean Uba Kembo trouve la faille et s’illustre en ouvre le score pour le Zaïre, trois minutes plus tard alors que les marocains n’ont même pas fini d’enfiler les maillots dans leurs shorts, ils vont se faire surprendre de nouveau par le même Jean Uba Kembo en moment-là au stade tata Raphael Tata ça grogne et ça trépigne 2-0 au marquoir.

Ekofa Mbungu (qui venait de remplacer Kembo) va aussi participer à la fête en inscrivant le troisième et dernier but de la partie. Score : 3-0, en faveur du Zaïre.

Au terme de la rencontre le Zaïre file au mondial, mais le Maroc contera la victoire en demandant à la FIFA de rejouer le match.

 Mais la FIFA finira par rejeter l’appel des dirigeants marocains qui, en guise de protestation, avaient refusé de disputer la dernière rencontre.

Le Zaïre sera déclaré vainqueur par 2 buts à zéro (le premier but ayant été rejeté), se qualifiant ainsi pour le Mondial 1974.

La charge revient cette fois-ci a la génération fimbu de relever les défis et faire comme a l’époque

Jordan Ntambwe Ngoy

Jordan Ntambwe Ngoy est un journaliste congolais, analyste sportif et présentateur télévision de Souther Times et Konisport sport RDC.