Google Traduction : Plus de 300 millions de personnes parlent ces langues nouvellement ajoutées

Google Traduction est un service de traduction automatique neuronale multilingue développé par Google pour traduire du texte, des documents et des sites Web d’une langue à une autre dans officiellement 133 langues, dont 24 récemment ajout en mai 2022.

Lancé en avril 2006 en tant que service de traduction automatique statistique, Google Traduction a utilisé des documents et des transcriptions des Nations Unies et du Parlement européen pour collecter des données linguistiques. Avec son algorithme qui, plutôt que de traduire directement les langues, traduit d’abord le texte en anglais, puis pivote vers la langue cible dans la plupart des combinaisons de langues qu’il propose dans sa grille, à quelques exceptions près, notamment le catalan-espagnol.

En mai 2022, Google a ajouté 24 langues à Translate, prenant désormais en charge un total de 133 langues utilisées dans le monde, dont 10 d’origine africaine. Il s’agit également d’une étape technique importante pour le logiciel à l’aide avec Zero-Shot Machine Translation, où un modèle d’apprentissage automatique ne voit que du texte monolingue.

Plus de 300 millions de personnes parlent ces langues nouvellement ajoutées, comme le mizo, utilisé par environ 800 000 personnes dans l’extrême nord-est de l’Inde et le lingala, utilisé par plus de 45 millions de personnes en Afrique centrale. Dans le cadre de cette mise à jour, les langues autochtones des Amériques (quechua, guarani et aymara) et un dialecte anglais (sierra-léonais krio) ont également été ajoutés à Translate pour la première fois.

Amini Cishugi: