fbpx

Interview avec Jospin Kyamundu : « Ce n’est rien que de la simplicité qui apportera quelques chose dans vos vies des Rêves ! »

4 minutes de lecture

En plus de sept ans de carrière, Jospin Kyamundu possède une sérieuse réputation de chroniqueur et animateur en République démocratique du Congo. Faisant référence au plus jeune chroniqueur dans l’est du pays, il est invité de Souther Times pour nous partager son expérience avec ses premiers pas de carrière, ses passe-temps et conseils professionnels. Rencontre exclusive avec Jospin Kyamundu par notre journaliste Sam Manegabe.

Souther Times : Qui êtes-vous vraiment ? Votre enfance ?

Jospin Kyamundu : Bah je suis Jospin Kyamundu un jeune chroniqueur et animateur de show. En soi, pour résumer mon enfance, je suis le premier fils de ma famille qui est protestante. De mon vrai nom Mumbere Kyamundu Jospin, mon père est Muhindo Valihano Joseph et ma mère est Kanyere Lwavya Jethu. Je suis un natif de Goma, mais j’ai beaucoup passé mon temps à ville de Butembo et à Beni aujourd’hui à présent à ville de Lubumbashi.

Souther Times : Quelles sont vos différentes professions et hobbies que vous faites ?

Jospin Kyamundu : Comme profession et passe-temps, je suis un simple chroniqueur et animateur évoluant au paravent au nord Kivu à ville de Butembo et béni. Actuellement, je suis base à Lubumbashi comme je l’ai signalé précédemment.

Souther Times : Depuis combien de temps ou à quel âge avez-vous fait vos premiers débuts ?

Jospin Kyamundu : J’ai commencé cette vie de chronique et animation à l’âge de 14 ans et jusqu’à aujourd’hui je continue ma route

Souther Times : Si vous deviez résumer votre carrière en trois mots, que diriez-vous ?

Jospin Kyamundu : Bah ! Ma carrière m’a beaucoup aidé vraiment. J’ai eu quelques notions, apprentissage et l’expérience dans la vie médiatique.

Souther Times : Pourquoi avez-vous choisi la voie de réseaux sociaux ?

Jospin Kyamundu : J’ai choisi la voie des réseaux parce que ce n’est rien que le réseau qui peut apporter des connaissances à une personnalité que je veux être.

Souther Times : Quelles sont les personnes en particulier qui vous ont soutenu ?

Jospin Kyamundu : Des personnes qui m’ont beaucoup soutenue, c’étaient les honorables [députés nationaux] des Butembo et des Beni, sans oublier les directeurs de toutes les radios avec lesquelles j’ai travaillé.

Souther Times : Concernant votre début, étant qu’un influenceur et chroniqueur beaucoup suivi, que diriez-vous à ce sujet ?

Jospin Kyamundu : À ce sujet, je prononcerais d’abord un grand merci à toutes les personnes qui ont contribué à mon évolution et aux conseils qu’ils me faisaient. Vraiment ces conseils ont beaucoup touché et aidé dans ma carrière.

Souther Times : Avez-vous une anecdote particulière à nous raconter qui s’est passée dans votre carrière ?

Jospin Kyamundu : L’anecdote que j’ai à vous raconter ce que ma vie de chronique a été exceptionnel vu que j’ai été moins âgé de tous celui qui était chroniqueur dans le nord Kivu et j’étais beaucoup plus sollicité par d’autres médias !

Souther Times : Enfin, que pouvez-vous ajouter pour nous faire découvrir plus vos différentes carrières que vous faites ?

Jospin Kyamundu : C’est que je peux ajouter en effet, c’est de voir comment encourager nos jeunes talents, chroniqueur et animateur comme moi qui jusqu’aujourd’hui rêve être grand. Ce n’est rien que de la simplicité qui apportera quelques chose dans vos vies des Rêves !

Interview par Sam Manegabe, journaliste a Souther Times Group.