fbpx
/

Le Président Joseph Kabila attendu à Kisangani

2 minutes de lecture

Le chef de l’Etat a quitté Kinshasa ce vendredi 16 novembre 2018 à destination de la province de Tshopo, précisément dans la ville de Kisangani. Là-bas, le Raïs assistera à la cérémonie de clôture de la formation de 3600 élèves policiers.

Le chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange a quitté Kinshasa vendredi à destination de Kisangani chef-lieu de la province de Tshopo, renseigne l’Agence congolaise de presse (ACP). Le président de la République a été précédé dans cette ville où se déroulera la cérémonie de clôture de la formation de 3600 élèves policiers de la première promotion « Joseph Kabila Kabange », par Henri Mova Sakanyi vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité, renseigne encore cette source.

Lors des travaux de la tripartite CNSA-Gouvernement-CENI, le patron de la territoriale, Henri Mova avait déjà souligné en juillet dernier l’importance de la formation de nouvelles unités de la Police Nationale Congolaise (PNC). Histoire de mieux assurer la sécurisation des bureaux de vote.

Cette exigence en homme était chiffrée à 180.000 policiers dans les 90.000 bureaux de vote sur toute l’étendue du pays. Et cela, en raison de deux policiers par bureau. Il avait indiqué qu’à ce stade, la PNC ne pouvait en fournir qu’environ 80.000 éléments. Ce qui nécessitait la formation des nouveaux policiers. Les 3600 hommes de la promotion « Joseph Kabila Kabange » vont certainement renforcer leurs frères d’arme pour mieux sécuriser les scrutins.

Sur place à Kisangani, plusieurs officiers supérieurs des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et de la Police Nationale Congolaise (PNC) y séjournent déjà. Ils vont tous assister à cette cérémonie qui connaitra la présence du Président de la République.