fbpx
///

Les belles avant-premières du Festival de Muret

3 minutes de lecture
Organisé par l’association Vive le cinéma, le Festival du film de Muretdébute aujourd’hui mardi avec une 6e édition où seront projetés 21 films en avant-première durant 6 jours au Véo Muret.
La programmation fait la part belle au cinéma art et essai avec des œuvres nous donnant à voir le monde différemment. Aujourd’hui, à 21 heures, on passera ainsi de la Syrie à l’Inde dans «Maya», de Mia-Hansen-Love, avec un reporter de guerre longtemps otage qui, une fois libéré, repart à Goa, là où il a passé son enfance (sortie le 19décembre). Plus tôt dans la journée, à 17h30, on aura retrouvé avec bonheur Catherine Deneuve dans «La dernière folie de Claire Darling», de Julie Bertucelli. Un portrait qui s’annonce attachant et douloureux, celui d’une vieille dame veut liquider les objets de son passé et affronte la fille qu’elle n’a pas vue depuis 20 ans (sortie le 6 février 2019).
Viguier et Mauvignier
Demain mercredi, à 17h30, on ne manquera pas «Leto», de Kirill Serebrennikov, qui a fait sensation lors du dernier Festival de Cannes même s’il n’apparaît pas au palmarès. L’histoire est méconnue : elle nous montre, dans les années 80, le succès et la chute d’une idole du rock russe (sortie le 5décembre).
Deux films auront un lien particulier avec Toulouse. Présenté jeudi, à 17h30, «Une intime conviction», d’Antoine Raimbault, avec Marina Foïs, Olivier Gourmet et Laurent Lucas raconte le combat d’une jurée pour défendre l’honneur de Jacques Viguier, accusé du meurtre de sa femme. Rappelons que le professeur de droit toulousain fut à deux reprises acquitté dans cette affaire. Cette chronique d’une obsession sortira le 6 février 2019. Dans un registre très différent, «Continuer», de Julien Lafosse, à l’affiche vendredi à 17h30, est l’adaptation du roman du Toulousain Laurent Mauvignier. Virginie Efira y joue une mère de famille qui embarque son fils, un adolescent perturbé, dans une randonnée à cheval au Kirghizistan. La cavalcade débutera le 23 janvier 2019.
Festival du film de Muret, jusqu’au 18 novembre au Véo Muret (49, avenue d’Europe).