fbpx

Awards

Cameroun : l’influenceur Louis-Charles Nkoa nominée aux Tiktok Awards 237

Connu sur les réseaux sociaux grâce à ses vidéos humoristiques, Louis-Charles Nkoa est nominé dans la catégorie « meilleur média de divertissement » à la deuxième édition des TikTok Awards 237 au Cameroun.

L’influenceur et web-humoriste franco-camerounais Louis-Charles Nkoa est en lice pour un nouveau prix. En effet, après avoir été nominé « meilleur comédien web » aux « Eucher TV Awards 2021 », il est nominé aux « Tiktok Awards » dans la catégorie « Meilleur média de divertissement » par son influence sur TikTok.

Il se fait connaitre du grand public via ses contenus sur les réseaux sociaux et, actuellement, fait partie de grands influenceurs du Cameroun avec plusieurs centaines de milliers d’abonnés. Sur Facebook et sur TikTok seulement, il compte respectivement plus de 150 000 et 25 800 abonnés nets.

Pour cette édition, les organisateurs auront à distinguer les meilleurs tiktokeurs camerounais par les votes du public, sur le site web dédié aux votes et sur le compte TikTok de l’événement pour la catégorie du « Meilleur média de divertissement ». « AY07 » est le code pour voter pour Louis-Charles Nkoa.

//

Littérature : les prix Médicis, Goncourt et Renaudot dévoilés cette semaine

Les palmarès des grands prix littéraires de l’automne seront connus dès ce début de semaine. C’est le prix Femina qui ouvrira le bal lundi. David Diop fait partie des favoris des quatre grands prix décernés en ce début novembre.

Cette semaine sera cruciale pour de nombreux auteurs. Le genre de semaine qui peut permettre à certains écrivains de lancer leur carrière. Ce lundi débute l’annonce des palmarès des grands prix littéraires de l’automne. Quatre noms sont attendus : les lauréats des prix Femina, Médicis, Goncourt et Renaudot. Et ce sont les dames du prix Femina qui ouvriront le bal, lundi. Elles seront suivies par le jury du prix Médicis mardi. L’attribution des prix Goncourt et Renaudot se fera mercredi.

Quatre prétendants sont en lice pour le Goncourt, le plus convoité des prix littéraires du monde francophone : David Diop, 52 ans, pour Frère d’âme (Seuil), Paul Greveillac, 37 ans, pour Maîtres et esclaves (Gallimard), Nicolas Mathieu, 40 ans, pour Leurs enfants après eux (Actes Sud) et Thomas B. Reverdy, 44 ans, pour L’Hiverdu mécontentement (Flammarion). Qui succédera à Éric Vuillard, lauréat du Goncourt l’an dernier ? Comme chaque année, le magazine professionnel Livres Hebdo a interrogé 17 journalistes littéraires, dont celui de l’Agence France-Presse, pour recueillir leur pronostic.

David Diop, le grand favori du Goncourt

Si les intuitions de ces journalistes sont correctes, David Diop, seul auteur à figurer quasiment dans toutes les sélections (il est également en lice pour le Femina, le Médicis et le Renaudot), devrait décrocher la timbale. Une majorité de journalistes (9 sur 17) le voit obtenir le prix. Alors qu’on célèbre le centenaire de la fin de la Grande Guerre, Frère d’âme nous ramène dans l’enfer des tranchées. L’histoire est racontée par un tirailleur sénégalais qui sombre dans la folie après la mort d’un de ses compagnons d’armes.

Paul Greveillac a obtenu trois voix, Nicolas Mathieu et Thomas B. Reverdy une voix, tandis que trois critiques ont refusé de se prononcer. Livres Hebdo ne se contente pas de demander aux journalistes spécialisés qui, selon eux, aura le Goncourt, mais également qui aurait mérité de l’avoir. À cette question, le nom de Philippe Lançon revient le plus souvent. Mais Le Lambeau(Gallimard), le livre du rescapé de l’attentat de Charlie Hebdo, n’a pas été retenu par le jury du Goncourt.

« Ce roman n’est pas une œuvre d’imagination, c’est un témoignage […], c’est un très bon livre, peut-être l’un des plus beaux de l’année, mais ça ne correspond pas à ce qu’attend le Goncourt, c’est-à-dire couronner un roman d’imagination », s’est justifié Bernard Pivot, le président du Goncourt. Pour beaucoup, cette décision est une erreur. Ne pas avoir retenu Lançon est « une boulette Goncourt grand cru, digne des Loups de Guy Mazeline, l’emportant (en 1932) sur Voyage au bout de la nuit de Céline », estime ainsi Baptiste Liger, directeur de la rédaction de Lire.

Des prix boosters de vente

Lauréat en septembre du prix Roman News, Philippe Lançon a indirectement répondu à Bernard Pivot en expliquant que son œuvre était bien « une œuvre d’imagination comme tout acte de création ». « Je n’ai pas imaginé ce que j’ai vécu du 7 janvier au 13 novembre 2015. Je n’ai rien imaginé de ce que je raconte. Mais j’ai imaginé comment l’écrire et le composer », a-t-il souligné en recevant son prix. Le jury du Femina et celui du Renaudot ont fait le choix inverse du Goncourt, en retenant Philippe Lançon parmi leurs finalistes.

Le Goncourt et le Renaudot seront proclamés mercredi peu avant 13 heures au restaurant Drouant, non loin de l’Opéra de Paris. Didier Decoin, secrétaire général de l’Académie Goncourt, prendra la parole en premier, suivi de Louis Gardel, qui préside cette année le jury du Renaudot. Le Femina sera proclamé lundi dans un salon du très chic Cercle de l’Union interallié, à deux pas de l’Élysée, tandis que le Médicis fera connaître son choix au restaurant La Méditerranée, place de l’Odéon.

Lire aussi Prix Renaudot : un livre autopublié sur Amazon sélectionné

Un Goncourt s’écoule en moyenne à plus de 400 000 exemplaires, le Renaudot à plus de 250 000, le Femina à 60 000 exemplaires et le Médicis à 45 000. Alors que la rentrée littéraire d’automne a été marquée par une profusion de premiers romans (94 au total, du jamais-vu depuis 2007), un seul premier roman est en lice pour un prix littéraire. C’est le Médicis qui a fait ce choix audacieux en retenant Ça raconte Sarah (Minuit) de Pauline Delabroy-Allard.

///

AFRIMA 2018 : Accra et l’Union Africaine aux manettes pour la 5ème édition de « All Africa Music Awards » en novembre

Accra (© 2018 Afriquinfos)- AFRIMA 2018, la soirée de récompense, baromètre de la musique continentale et de sa diaspora, se tiendra à Accra, la capitale du Ghana.

La musique africaine sera à nouveau célébrée en novembre à Accra. Du 21 au 24 novembre, des artistes issus des cinq régions économiques du Continent et de la diaspora, répartis en 34 catégories, seront sur la ligne de départ pour se voir décerner des Awards. L’All Africa Music Awards organisé en collaboration avec l’Union Africaine (UA), met en lumière le secteur l’industrie musical africain. Il se veut le cadre de promotion de l’unité africaine et de célébration de la spécificité culturelle à travers un programme riche et diversifié. Pour Mme Angela Martins, responsable culture au sein de l’UA, La musique et le divertissement sont des secteurs clés de l’industrie culturelle africaine qui stimulent le développement social durable et la croissance de l’Afrique

Ouverte depuis le mois de mai 2018, le processus de soumission, a vu 8000 candidatures enregistrée. En Aout dernier, le comité d’organisation a dévoilé les nominés dans 10 des 32 catégories en lice. Il s’agit des artistes évoluant sur le continent notamment les meilleurs Masculin et Féminin dans les cinq régions d’Afrique et dans la diaspora.

Liste des nominés annoncée par AFRIMA

Best Female Artist in Central Africa

Amanda Malela – DRC – Kumama
Anabela Aya – Angola – I Love You Bue
Blanche Baily – Cameroon – BonBon
Bruna Tatiana – Angola – Amo Te
Charlotte Dipanda – Cameroon – Sista
Daphne – Cameroon – Jusqu’à La Gare
Iyenga – DRC – Sorry
Shura – Cameroon – Allez Dire

Best Male Artist in Central Africa

Afrotonix – Chad – DYD
Belamy Paluku – DRC – Blood Brothers   
Dadju – DRC – Bob Marley   
Fally Ipupa – DRC – Mannequin   
Gaz Mawete – DRC – Paulina   
Locko – Cameroon – Je Serai La   
Magasco – Cameroon – Sokoto   
Maitre Gims – DRC – La Meme

Best Female Artist in Eastern Africa  

Betty G – Ethiopia – Mengedegna   
Irene namatovu – Uganda – Nsambila nyuma nga Janzi   
Maua Sama – Tanzania – Nakuelewa   
Petra – Kenya – I Got That   
Rash – Kenya – Nitachange   
Sandra Nankoma – Uganda – Kaddugala   
Sheebah Sasha Vybz – Uganda – Mummy Yo   
Vibe – Rwanda – Neza

Best Male Artist in Eastern Africa

Bebe Cool – Uganda – Freedom   
Diamond Platnumz – Tanzania – A Boy from Tandale   
Harmonize – Tanzania – Kwangwaru   
Kagwe Mungai – Kenya – Till the End   
Khaligraph Jones – Kenya – Rider   
Nyashinski – Kenya – Bebi Bebi   
Rayvanny – Tanzania – Makulusa   
Yamiu Mola – Ethiopia – Wegegta

Best Female Artist in Northern Africa   

Kenza – Algeria – Maliket Saba   
Lyna Mahyem – Algeria – Boucan   
Lyna Mahyem – Algeria – Bye Bye    Maryam Saleh, Maurice Louca, Tamer Abu Ghazaleh – Egypt – Ekaa Maksour   
N-S feat Kafon – Tunisia – Daloula   
Souhia Ben Lachhab – Algeria – Lik Manwalich

Best Male Artist in Northern Africa

Abu – Egypt – 3 Daqat   
Balti  – Tunisia – Ya Lili   
DJ Moh Green – Algeria – Por Favor   
Hamza El Fadly – Morocco – Ya Mraya   
Lartiste – Morocco – Mafiosa   
Muslim – Morocco – Mama   
Saad Lamjarred – Morocco – Casablanca   
Sofiane – Algeria – Arafricain

Best Female Artist in Southern Africa

Ammara Brown – Zimbabwe – Akiliz   
Babes Woduno – South Africa – Ganda Ganda   
Lily – Malawi – Bad at Love   
Mandisa Mamba – Swaziland – Party   
Nadia Nakai – South Africa – Money Calling   
Rouge – South Africa – Dololo   
Ruby the Pigeon – Namibia – Rorisang   
Shekhinah – South Africa – Please Mr

Best Male Artist in Southern Africa

Cassper Nyovest – South Africa – Ksazobalit   
EXQ – Zimbabwe – Pahukama   
Jah Prayzah – Zimbabwe – Nziyo Yerudo   
Kwesta – South Africa – Spirit   
Nasty C – South Africa – Jungle   
Roberto – Zambia – Contolola   
Shane Eagle – South Africa – Let it Flow   
Sibusiso Mashiloane – South Africa – Niza

Best Female Artist in Western Africa

Angelique Kidjo – Benin – Once in a Lifetime   
Aya Nakamura – Mali – Oumou Sangare    Becca – Ghana – Number One   
Efya – Ghana – Mame   
Josey – Cote d’Ivoire – Jour J-O   
Simi – Nigeria – Joromi   
Tiwa Savage – Nigeria – Ma Lo   
Viviane Chidid – Senegal – Marriage Force

Best Male Artist in Western Africa

Davido – Nigeria – Fia   
DJ Spinall – Nigeria Nowo   
Djodje – Cape Verde – Be Mine   
King Promise – Ghana – CCTV    
Kuami Eugene – Ghana – Angela   
Kwesi Arthur – Ghana – Grind Day   
MHD – Guinea – Bella   
Olamide – Nigeria – Wo!   
Starboy – Nigeria – Soco

//

Afrimma Awards 2018 : Fally Ipupa gagne trois trophées

L’artiste musicien congolais Fally Ipupa s’est vu récompensé trois trophées à une seule nuit du dimanche 7 octobre 2018, dans la ville de Dallas, aux États-Unis d’Amérique. C’était à l’occasion de la cérémonie de la cinquième édition de récompense des talents artistiques “africa musik magazine awards & music festival (Affirma 2018).
Celui que les fans appellent “El Mara, el professor”, est donc choisi comme le meilleur artiste 2018 du continent africain en général, et de l’Afrique centrale en particulier. Ce, en raflant ce prix de “leadership”. En effet, les victoires de l’artiste ne surprennent plus. Car Fally Ipupa est compté aujourd’hui parmi les grandes stars de la musique au monde, notamment à travers ses œuvres, lesquelles ont traversé toutes les frontières.
Signalons que les nominés dudit prix sont votés par les internautes sur Internet