fbpx

Cinéma - Page 3

/

L’actrice Marcia Coss de la série Desperate Housewives atteinte de cancer

Tout le monde a regardé, au moins, une fois, cette série à succès ‘’Desperate Housewives’’. Une série américaine qui raconte le quotidien de cinq meilleures amies Susan Mayer, Lynette Scavo, Bree Van de Kamp et Gabrielle Solis.
Aujourd’hui on apprend une nouvelle assez triste, celle selon laquelle Marcia Coss qui détenait le rôle de Bree est gravement malade. En effet, elle souffre de cancer, elle a annoncé ce week-end qu’elle avait passé les derniers mois à se battre contre un cancer.
En rémission, aujourd’hui, elle a posté sur Instagram une photo d’elle les cheveux courts. La comédienne de 56 ans connue pour sa belle chevelure rousse n’a pas hésité à poster une photo d’elle dans un salon de coiffure, les cheveux courts et la moue boudeuse.
« Je suis désolée si mon message précédent n’était pas clair. Je suis en POST cancer. Tout va bien maintenant. C’était une épreuve difficile, mais je suis en bonne santé, heureuse, plus présente et reconnaissante que jamais. Merci du fond du cœur pour tout votre amour”.
Dans son premier message, la comédienne, qui a également interprété l’inquiétante Kimberly Shaw dans la série Melrose Place, avait demandé aux internautes aussi atteints du cancer, la façon dont ils avaient géré la perte de leurs cheveux pendant la maladie et après.
Elle avait écrit : « Si reconnaissante et heureuse d’être en vie mais triste pour la perte de mes cheveux, qu’ils soient si courts et cracra. Quelqu’un d’autre a-t-il perdu ses cheveux en raison du cancer ? Parlez-en moi . Je vous comprends. Bisou »
//

Cinéma : Le film sur Cédric Herrou n’est pas le bienvenu sur la Côte d’Azur

Les cinémas des Alpes-Maritimes sont plutôt réticents à accueillir le film Libre de Michel Toesca sur le combat de l’agriculteur de la Vallée de la Roya pour les migrants, Cédric Herrou.
Le film Libre sur le combat de Cédric Herrou pour aider les migrants dans la Vallée de la Roya ne suscite pas l’engouement des salles de cinéma des Alpes-Maritimes. Le documentaire engagé de Michel Toesca sort le 26 septembre prochain. En attendant, les projections en avant-première se succèdent à travers toute la France, mais dans les Alpes-Maritimes, seul le cinéma d’Antibes a organisé une projection le 7 juillet dernier. 
Cédric Herrou déplore cette situation et parle d’auto-censure des cinémas. Il y a peut-être des craintes de perdre des subventions analyse l’agriculteur de Breil sur Roya. Ça me fait un peu de peine. Nous sommes accueillis par des élus de droite et de gauche à travers toute la France et aucun élus de la Vallée de la Roya ne m’a appelé pour me parler du film regrette Cédric Herrou.  
Un seul cinéma s’est engagé à Nice à projeter le film « Libre »
Etienne Ollagnier, l’un des dirigeants de la société de distribution Jour2Fête confirme que Nice est la seule ville de France où il a été difficile de trouver un cinéma qui accepte de projeter le film Libre. Les partenaires réguliers n’ont pas retenu le documentaire. Le professionnel du cinéma regrette cette situation mais ajoute que cela avait déjà été le cas pour les films Merci Patron ! de François Ruffin et L’Insoumis avec Jean-Luc Mélenchon.  
inalement après plusieurs semaines de réflexion, le directeur des cinémas Pathé de Nice a accepté de diffuser Libre à partir du 26 septembre, jour de la sortie nationale du documentaire sur le parcours des migrants dans la Vallée de la Roya. Les cinémas de Beaulieu sur Mer, Cannes et Grasse envisagent également de diffuser le documentaire de Michel Toesca d’ici quelques semaines.
/

Le film «15 minutes » du réalisateur Sady Masonga au festival ZIFF de Zanzibar cet année

«15 Minutes» est un fim du realiteur gomatracien Sady Masonga produit en 2018 et sélectionné au Festival ZIFF cet été au Zanzibar.

La scène et l’histoire se tournent autour de Lyna (personnage), une nouvelle mariée, qui fait un songe dans lequel sa meilleure amie Marthe la propose de mettre au défi de fidélité, son mari.

//

Vin Diesel honoré avec un doctorat en Lettres à l’Université de New-York

Vin Diesel est désormais un docteur en Lettres. Le célèbre acteur du cinéma s’est vu octroyé un doctorat honorifique de la Hunter l’Université à New York. Selon TMZ, la star de « Fast and the Furious » avait étudié dans cette université pendant trois ans dans les années 1980, mais a finalement abandonné pour se concentrer sur sa carrière d’acteur.
Pendant son discours introductif lors de la cérémonie de remise des diplômes qui s’est déroulée au radio City Music Hall à New-York, docteur Vin Diesel a déclaré : « Quand j’étais à Hollywood, j’avais toujours cette fierté d’avoir étudié à l’Université Hunter. Je le disais à tout le monde que j’avais beaucoup appris de mon expérience dans cet établissement. J’étais jeune, j’étais dans ces classes avec de différents étudiants. Nous sommes des personnes dynamiques. Nous pouvons surmonter tous les obstacles. Vous apprenez cela ici et vous le mettez en pratique. Vous pouvez regarder Hollywood et le changer à cause de cette dignité et de cette fierté et la volonté de se battre. »
/

Sady Masonga : Le film «Mabele» est un œuvre d’or pour son auteur

L’acteur du « Pondu« , Sady Masonga de retour sur scène avec «Mabele».
Sady Masonga est un cinéaste congolais né le jour de Noël, le 25 décembre 1987, à Goma (Nord-Kivu). Le plaisir de devenir cinéaste lui est venu en 2010 après son diplôme d’État en Biochimie, il se confiait au groupe Union des Jeunes cinéastes (UJC), un groupe qui lui à beaucoup aider et inspirer de chérir d’avantage le cinéma. En 2012, il coordonna 7ème Passion, une groupe qui regroupait des jeunes talentueux de la ville de Goma, qui lui ouvrira les horizons et en 2014 de sortir « Pondu » qui veux dire du sombe.