fbpx

Internet - Page 2

Wikipédia : Qu’est-ce que le vandalisme sur l’encyclopédie?

Sur Wikipédia, le terme de vandalisme désigne un comportement visant délibérément à porter atteinte à l’objectif encyclopédique du projet. Le vandalisme est interdit et peut conduire son auteur à un blocage en écriture temporaire ou indéfini.

Les formes de vandalisme, il existe beaucoup actuellement. Le spam consiste ajouter des liens externes sans rapport avec le sujet dans une optique de promotion. C’est la forme la plus fréquente qui donne lieu souvent au « vandalisme puéril » ou « humoristique », qui est une autre forme consistante à laisser des messages personnels ou des graffitis dans un article, ajouter des blagues ou des absurdités d’apparence plausible au contenu d’un article.

Savez-vous aussi ?

Le blanchiment sur Wikipédia. En terme simple, cette forme consiste de blanchir tout ou en partie un article sans explication valable dans la page de discussion de l’article ou dans le commentaire de modification. Dans le même angle, nous trouvons le « vandalisme provocateur ».

Ce dernier consiste d’ajouter ou remplacer tout ou partie d’une page personnelle par des insultes, des obscénités, de la calomnie, de la dérision, etc. Le renommage d’une page ayant un nom pertinent avec un nouveau nom vandale (remplacer un mot par un autre grossier, etc.) consiste également à une forme de vandalisme sur l’encyclopédie.

Cette forme de vandalisme, parfois utilisée dans le but de vouloir démontrer des failles sur Wikipédia, se caractérise par l’insertion au sein d’un article d’éléments erronés, mais qui paraissent cohérents. De tels vandalismes sournois vont de temps en temps jusqu’à recourir à l’utilisation de fausses sources ou de sources détournées. Il s’agit alors de vandalismes particulièrement graves, puisque la présence apparente de sources accrédite l’idée que les informations de l’article sont fiables et vérifiables. Les canulars sont une forme de vandalisme sournois.
Vandalisme graphique

La fabuleuse origine de Wikipédia : d’où vient le nom de l’encyclopédie ?

Selon la légende, elle a été inventée à l’Université d’Hawaï à Manoa en mars 2001 par Jimmy Wales et Larry Sanger comme une encyclopédie collaborative en ligne.

Au début, Wikipédia est une encyclopédie collaborative en ligne permettant aux étudiants et aux universitaires de partager des informations sur leur domaine d’intérêt ou d’étude, contrairement aux livres de référence conventionnels qui sont traditionnellement publiés sous copyright et nécessitent une autorisation pour les reproduire sous forme imprimée ou même numérique.

Elle fut ensuite disponible pour tous ceux qui en ont besoin en ligne, gratuitement et sans autorisation.

D’où vient le nom ?

Le nom « Wikipédia » vient des premières lettres du mot « wiki », abréviation de « web-based incremental editor ». À l’origine, il s’agissait de pages Web pouvant être mises à jour de manière incrémentielle par plusieurs utilisateurs simultanément ; c’est le même concept qui sous-tendait le projet WikiWikiWeb, précurseur du World Wide Web (par opposition à l’Internet actuel), créé par Ward Cunningham, Tim O’Reilly et John Gilmore en 1994.

Cette idée a évolué vers le concept moderne de Wikipédia, où tout utilisateur possédant un compte peut modifier ou créer du nouveau contenu, devenant ainsi l’expert en la matière pour cet article sur l’encyclopédie.

Wikipédia et Kiwix, quelle est la différence ?

Dans notre siècle, Wikipédia est l’encyclopédie la plus populaire et la plus traduite dans le monde. Vient maintenant, très récent, une nouvelle autre version (soi-disant) contenant tous les articles du site Wikipedia.org de Wikimedia Foundation. Kiwix, un logiciel de la société Linterweb fondée par Pascal Martin. Mais quelle est la différence entre le lecteur pour contenus web Kiwix et l’encyclopédie Wikipédia?

La nette différence entre ces deux, Kiwix et Wikipédia, est très simple et beaucoup expérimentale au point de vue utilisation. Kiwix est un lecteur pour contenus web fonctionnant hors-ligne. C’est un logiciel qui a été en particulier conçu pour rendre Wikipédia accessible sans Internet, alors que Wikipédia est un site web encyclopédique, permettra de lire, ajouter et modifier gratuitement à tout le monde ses contenus.

Qu’est-ce que Wikipédia ?

Wikipédia est une encyclopédie universelle et multilingue créée par Jimmy Wales et Larry Sanger le 15 janvier 2001. Il s’agit d’une œuvre libre, c’est-à-dire que chacun est libre de la rediffuser. Gérée en wiki grâce au logiciel MediaWiki, elle permet à tous les internautes d’écrire et de modifier des articles, ce qui lui vaut d’être qualifiée d’encyclopédie participative. Elle est devenue en quelques années l’encyclopédie la plus fournie et la plus consultée au monde.

L’encyclopédie est éditée sur le site wikipedia.org, qui est devenu en quelques années l’un des plus consultés au monde. Les serveurs hébergeant le site sont financés par une fondation américaine, la Wikimedia Foundation. Depuis son lancement officiel, Wikipédia est en grande partie modifiable par la plupart de ses lecteurs. Les mêmes principes fondateurs de rédaction sont partagés par les différentes versions linguistiques, mais les pratiques d’écriture sont convenues indépendamment par les internautes pour chacune d’elles.

Qu’est-ce que Kiwix ?

Kiwix est un logiciel libre permettant de consulter des contenus issus du Web hors-ligne. Il permet notamment de rendre accessible le contenu de Wikipédia, Vikidia, du Dico des Ados, petites illustrations comprises, en permanence aux personnes ou institutions n’ayant pas d’accès à Internet, que ce soit à titre permanent ou temporaire (déplacements ferroviaires, aériens, ou dans des zones non couvertes, par exemple).

Le logiciel est disponible pour Linux, MacOS, Android, iOS5 et Microsoft Windows. Il comporte une fenêtre pour afficher et parcourir les articles, ainsi qu’une barre de recherche. Kiwix permet aussi d’exporter les articles Wikipédia au format PDF.

Pour stocker de façon optimale les contenus Wikipédia, Kiwix utilise le format ouvert ZIM6. Le contenu francophone dans la compilation de mars 2021 occupe ainsi 12 Go sans les images, ou 29 Go avec les images (mais sans les vidéos), et tient donc sur une carte SDHC ordinaire. Le contenu anglais propose aussi une variante édulcorée, destinée aux enfants.

Password management. Laptop with memo sticks on the screen.

En cette Journée mondiale du mot de passe, deux choses à retenir sur la sécurité enligne

Cette journée a été créée par des professionnels de la cybersécurité en 2013 et désignée comme le premier jeudi de chaque mois de mai, la Journée mondiale du mot de passe vise à favoriser de bonnes habitudes de mot de passe qui aident à sécuriser nos vies en ligne.

Ce n’est pas grave si vous ne saviez pas qu’il y avait une Journée mondiale du mot de passe – qui a lieu le premier jeudi de chaque mois de mai – mais vous devez savoir comment gérer vos mots de passe pour votre sécurité enligne. Au risque de paraître prêcheur, si vous n’utilisez pas de mots de passe forts ou si vous utilisez les mêmes pour toutes vos activités en ligne, vous mettez vos données et vos appareils en danger.

La bonne nouvelle est que vous n’avez pas besoin d’un diplôme en informatique pour travailler, jouer, effectuer des opérations bancaires et faire des achats en ligne en toute sécurité. Mais dans le monde actuel du travail en ligne, de l’école, des achats, des soins de santé et de presque tout le reste, la sécurité de nos comptes est plus importante que jamais.

Les mots de passe sont non seulement difficiles à mémoriser et à suivre, mais ils sont également l’un des points d’entrée les plus courants pour les attaquants. En fait, il y a 921 attaques par mot de passe chaque seconde, dont la fréquence a presque doublé au cours des 12 derniers mois.

Choix de mot de passe pour se sécuriser

La première chose à surtout prendre en compte pour la sécurité enligne est de créer des mots de passe forts et difficiles à deviner pour protéger vos comptes. Nous vous recommandons de créer un mot de passe unique pour chaque compte en ligne, en utilisant plus de 16 caractères, avec des lettres majuscules et minuscules, des chiffres et des symboles spéciaux, afin d’obtenir un mot de passe plus fort que la moyenne. Mais comment êtes-vous censé vous souvenir de tous ces mots de passe forts ? Eh bien, les gestionnaires de mots de passe font le travail pour vous.

Et en dernier lieu, deuxièmement, le fait que vos décisions et vos choix de mots de passe antérieurs aient déjà été exposés signifie qu’un hacker peut simplement les prendre comme base de référence pour en créer des variantes. Un mot de passe efficace ne devrait pas inclure des phrases de passe, c’est-à dire une séquence de mots aléatoires pour une sécurité accrue. Les consommateurs réguliers devraient envisager de déployer et d’utiliser un gestionnaire de mots de passe pour améliorer et faire tourner régulièrement leurs identifiants de connexion.

Louis-Charles Nkoa, un créateur de contenu incontestable « Made in Cameroun »

Sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook, le créateur de contenu web humoristiques basés sur l’actualité camerounaise, Louis-Charles Nkoa est incontestablement l’un des influenceurs franco-camerounais le plus en vogue en ce moment.

En à peine deux ans, Louis-Charles Nkoa s’impose comme l’un des influenceurs majeurs de sa génération avec plus de 130 milles d’abonnées sur sa page Facebook où ses vidéos culminent de centaines de vues. Au Cameroun, sans toute fois compter ses différents prix reçus, il est le parodier en vogue en ce moment.

L’année 2020 marque le début de sa carrière. Depuis la première vague de confinement en France suite à la pandémie de la covid-19, Louis-Charles commence à produire des vidéos collages en faux dialogue sur l’actualité People camerounaise. Au départ, « c’était juste pour passer le temps, car je n’avais véritablement rien à faire pendant ce confinement », comme le décrit le créateur de 23 ans.

« J’ai décidé de continuer sur les réseaux sociaux suite à l’engouement que provoquait mes vidéos. Et face à cette nouvelle notoriété, je me suis découvert une passion véritable pour ce domaine qu’aujourd’hui me permet en plus de gagner de l’argent », dit-il.

Mais qui est-il ?

Née le 07 mars 1999 à Sarcelles, une commune française située dans le département du Val-d’Oise en région Île-de-France, Louis-Charles Nkoa est un influenceur web des origines camerounaises du côté de ses parents Benedic Nkoa et Christiane Mebenga Eyenga. À l’age de 6 ans, après le divorce de ses parents, il est venu vivre avec sa sœur et son père au Cameroun où il fait ses études jusqu’à l’obtention de son diplôme de baccalauréat en 2019.

Passionné par le montage vidéo et la création de contenu web, il a emménagé en France depuis 2019, quand il a commencé ses études universitaires dans l’option montage pour le Brevet de technicien supérieur – Métiers de l’audiovisuel.

Louis-Charles fait ses premiers débuts sur internet en 2019 et durant sa carrière inspirée principalement par Steve Fah, qui est un influenceur vlogueur, il a fait de collaboration avec plusieurs sensations internet dans le même domaine, entre autre, Jeanlemignon, Pat Lee comédie et Sarra Messan (Web comédienne ivoirienne).

Étoile populaire : le success-story d’un comédien web congolais 

Sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook et YouTube, le créateur congolais de contenu web humoristiques, Étoile Populaire, est incontestablement l’un des comédiens les plus suivis en ce moment en République démocratique du Congo.

En à peine moins de deux ans, Jeancy Tshiamala Mbuyi alias Étoile Populaire s’impose comme l’un des influenceurs majeurs de sa génération avec plus d’un million d’abonnées sur sa page Facebook où ses vidéos culminent de dizaines de milliers de vues. 

Au Katanga où il est basé à Lubumbashi, il est le comédien web le plus suivi sur Facebook dans toute la province. Sans compter sa popularité sur YouTube également, sa carrière se résume dans la création de vidéos comiques et les publie sur les réseaux sociaux.

Depuis le début de ce mois, dans l’optique de promouvoir la culture et les jeunes talents passionnés théâtre, Étoile Populaire lance son propre groupe baptisé « Tshiamala comedy 100k » dans lequel, avec les différents membres, ils se partagent la production.

/

Muhammad Waqas khalil, artiste musicien et entrepreneur, notre influenceur du jour

À 22 ans et natif de la ville de Peshmane en Pakistan, Muhammad Waqas khalil, comme la webémission « Influenceur du jour » le classe, est un jeune talent à découvrir. Il est l’une des figures du marketing numérique et la musique pakistanaise.

De son nom complet Muhammad Waqas khalil, c’est un artiste musicien, entrepreneur, marketeur numérique et influenceur pakistanais. Sa chaîne YouTube culmine de milles de vues mensuels sur ces contenus musicaux.

En marketing digital, il est fondateur et propriétaire d’une startup qui, grâce au progrès numérique de l’entreprise, fait de lui l’un de plus jeunes entrepreneurs promettants dans tous les pays du Proche-Orient en Asie.

Mais qui est-il ?

Muhammad Waqas khalil est né le 5 février 2002 dans la ville de Peshmane en Pakistan. Il fait ses études secondaires en zoologie, puis commence sa carrière musicale à peine terminer le lycée à l’âge de 18 ans.

Au Pakistan, il s’est popularisé sur internet étant que artiste musicien et entrepreneur dans le marketing numérique. Muhammad Waqas khalil s’est également démarqué avec un parcours dans le blogging, avec des contenus beaucoup plus en anglais.

Rachid Trahim, le Webpreneur et YouTubeur marocain aux plus de 140 000 abonnés sur YouTube

Sur ses chaînes YouTube, baptisées Rachid WEB رشيد ويب et Rachid WEB official (respectivement avec 19 000 et 130 000 abonnées), Rachid Trahim, un webpreneur et vidéaste d’origine marocain de 35 ans, propose des vidéos du genre vlog et également celles traitant principalement d’informatique, de cybersécurité, des enjeux du numérique et des technologies de l’information. Un contenu qui a permis de se faire connu du grand public sur la toile.

À 35 ans, Rachid Trahim est un webpreneur et vidéaste web qui cumule pas mal d’années d’expérience sur la plateforme américaine de partages de vidéos, YouTube. Sa première vidéo visible sur sa chaîne connue sous le nom de YouTube, intitulée « Le premier youtubeur marocain qui visite Fort Boyard », date du 11 novembre 2018 sur une chaine YouTube créée depuis le 28 février 2017. « Cette chaîne produit des vidéos et des vlogs de motivation pour les jeunes », peut-on lire dans la description de la vidéo culminant déjà près de neuf cent mille vues.

Très vite, en peu de temps seulement et sans être une grande icône de la toile dans le domaine de Vlogging, le jeune homme commence à collectionner les vues et agrandir son audience en terme d’abonnés. Professionnellement ingénieur logiciel en micro-informatique et machine embarquée, spécialisé dans la programmation Web et la gestion de projets numériques, il s’est fait une place notoire dans sa carrière. Il attire plus d’attention, particulièrement dans son pays natal (Maroc) où il figure déjà parmi les créateurs de contenus les plus influents sur le web avec ses plus de 130 000 abonnes sur sa chaine principale et de prix décernés.

IFluenceur talk-show

Au fil des ans, il s’est équipé pour être plus performant. Sur sa chaine secondaire dédiée beaucoup plus à des vidéos traitant principalement d’informatique, de cybersécurité, des enjeux du numérique et des technologies de l’information, il annonce son nouveau concept talk-show dénommé « 1Fluenceur » dans lequel « plusieurs personnalités seront invitées ».

1Fluenceur – La France, c’est mieux que le Maroc ? avec Mouad Aboukassim

En début de l’année 2022, Rachid Trahim lance le talk-show en épisode hebdomadaire dans laquelle il invite un youtubeur, bien connu dans sur internet, pour débattre sur l’évolution de l’informatique et d’actualité en général en partageant des conseils dans une vidéo d’une dizaine de minutes sur sa chaine YouTube. Ce concept « servira de diversifier l’opinion et de centrer les idées de beaucoup de youtubeurs dans divers backgrounds sur un thème donné », conclut-il.

.

Juwel Chowdhury, entrepreneur web et créateur de contenus, notre influenceur du jour

À 17 ans et natif de la ville de Barisal au Bangladesh, Juwel Chowdhury, comme la webémission « Influenceur du jour » le classe, est un jeune talent à découvrir. Il est l’une des figures du numérique et de l’entrepreneuriat au Bangladesh.

Juwel Chowdhury est un créateur de contenus numériques, journaliste et informaticien bangladais spécialisé dans le domaine de cybersécurité. Figurant parmi les plus jeunes entrepreneurs web de sa génération, il développe les activités numériques permettant la promotion aux célébrités et marques sur internet.

Sur les réseaux sociaux, son nom ne passe pas inaperçu avec son influence de plusieurs centaines de milliers d’abonnés, dont un demi-million sur son compte Facebook, contre plus de cent cinquante mille sur Instagram. Rien que ça à son plus jeune âge encore.

Mais qui est-il ?

Juwel Chowdhury est né le 2 octobre 2004 à Barisal, une ville située au bord du delta du Gange au Bangladesh et capitale de la division éponyme, Barisal. Fils de Mostafa Chowdhury et de Josna Begum, il grandit avec son frère Inzamul Hug Khan en développant une passion dans le domaine numérique.

En 2019, après avoir terminé ses études primaires et secondaires, respectivement, au lycée Jatrabari Ideal High school et Udayan Higher Secondary School, Juwel Chowdhury commence sa carrière sur internet en lançant sa première entreprise spécialisée dans le marketing numérique et la cybersécurité.

Louis-Charles Nkoa dispose désormais plus de 100 000 abonnés sur Facebook

À moins de deux années de carrière sur le web, Louis-Charles Nkoa continue de grimper et désormais il compte plus de 100 000 abonnés sur Facebook ce début du mois de novembre 2021.

C’est un véritable succès. Porté par le jeune créateur de contenu franco-camerounais, Louis-Charles Nkoa, sa page vient d’atteindre la barre de 100 000 abonnés sur le réseau social Facebook après sa création durant la période de confinements due à la pandémie de la Covid-19.

« Je me rappelle au tout début d’année, alors que je n’avais que 10k abonnés, je mettais fixé comme objectif d’avoir au moins 50k avant le 31 décembre 2021, et là je me retrouve aujourd’hui en novembre avec plus de 100 000 abonnés sur Facebook », s’adresse à son public sur Facebook.

Louis-Charles Nkoa est inspiré par d’autres personnalités comme Steve Fah, Pat Lee Comédie, Jean Le Mignon, El Dilano, qui sont aussi des comédiens camerounais qui font de contenus communément appelés « Collage vidéo », qu’il décrit dans une publication sur Facebook, étant un domaine très peu respecte dans son pays d’origine le Cameroun.