fbpx

NBA

///

Basket-ball : Roland Mugisho, un profil digne de la NBA cachait en RDC

Le club BC Ami BK de Bukavu en RDC tient dans son effectif un gisement d’or d’une valeur inestimable dont il doit en être fier. À seulement 22 ans Roland Mugisho a déjà mis tout le monde d’accord par son efficacité sur le terrain de 28 mètres.

Plus les jours passent plus son nom s’immisce peu à peu dans l’esprit des fans.  Ses performances sont scrutées par les franchises du basket congolais. Il est vu par beaucoup de spécialistes comme le potentiel numéro 1 du basket du Sud Kivu en RDC et toute les equipes veulent l’avoir dans son effectif .

Chaux Sport l’a-t-il loupé d’un cheveu ?

L’unique représentant du Sud Kivu à la coupe du Congo Chaux Sport a raté une grande signature le mercato dernier, tout est bien parti pour que Roland Mugisho s’engage avec les rouge noir de Bukavu, c’est à la dernière minute que tout est parti à l’eau suite à des désaccords sur les closes et la durée du contrat 

Nos sources proches du joueur Roland nous renseignent que Chaux Sport serait d’accords de revenir et accepter les exigences du joueur et l’enrôler pour la saison à venir.

En entre-temps d’autres clubs géants du Basket de l’Afrique de l’Est prennent déjà des informations sur le joueur et veulent le signer.

//

Basket : où va rebondir Jerry Mulaji cette fois-ci

Après deux belles saisons avec le Rusizi BBC du Rwanda l’international basketteur congolais Jerry Mulaji est désormais agent libre et prêt pour un nouveau défi de grande taille

Arrivé il y a deux saisons chez les verts et Blanc du Rwanda, Rusizi BBC en provenance d’ami Bk de la RDC, l’ailier congolais de 20 ans s’est rapidement imposé comme un élément-clé de l’effectif et un des meilleurs tireurs a trois points du championnat de basket de la première division rwandaise, remercié il y a quelques mois par le club, Jerry devra se trouver un point de chute avant la reprise des championnats..

Un probable retour chez Urunani BC pour la BAL ?

Un retour à Urunani n’est pas exclu.  Jerry Mulaji avait signé en 2019 mais son passage était freiné par une double fracture tibia-péroné à l’aube de la saison. Sa rééducation a pris du temps et club décida de le libérer.

Des places ont été libérer à la fin de la saison et tout reste à croire que Urunani fera un renfort de taille avant sa campagne du BAL et Jerry Mulaji a le bon profil pour le club bleu et blanc de la capital burundaise.

//

Stephen Curry doute que l’homme ait marché sur la Lune, la NASA l’invite

En 1969, Neil Armstrong entrait dans l’Histoire comme le premier homme à marcher sur la Lune. AFP

Invité d’une émission consacrée au basket, la vedette américaine de la NBA a laissé entendre que l’homme n’a jamais foulé la Lune.

La vedette de la NBA, Stephen Curry, a accepté mercredi l’invitation de la NASA de visiter son laboratoire lunaire, lui qui avait dit douter que l’homme ait marché sur la Lune.

« Ce que j’ai raconté lors de ce podcast était évidemment une blague », a rassuré le meneur des Warriors, interrogé par ESPN.

Lors du podcast « Winging It » où il était invité lundi, Curry avait laissé entendre qu’il doutait que la NASA ait envoyé des astronautes sur la Lune en 1969.

« Ensuite, j’ai protesté en silence contre la stupidité des gens qui ont pris ça au premier degré et se sont dit : oh mon Dieu, c’est un complotiste qui ne croit pas à l’atterrissage sur la Lune », a poursuivi Curry.

«Je vais m’instruire sur tout ce que fait la NASA et mettre en lumière leur travail»

La sortie de Curry rappelle celle d’un autre basketteur célèbre, Kyrie Irving (Boston), qui avait déclaré en 2017 que la Terre était plate, avant de revenir sur ses propos.

Après les propos de Curry, un porte-parole de la NASA avait suggéré au triple champion NBA de se rendre au centre spatial Lyndon B. Johnson, situé à Houston (Texas).

« Vu les réactions que ça a suscitées, je vais accepter l’invitation [de la NASA]. Je vais m’instruire sur tout ce que fait la NASA et mettre en lumière leur travail immense depuis tant d’années », a indiqué le double « MVP ».

https://t.co/9RrIzk1Kp4

— Stephen Curry (@StephenCurry30) 11 décembre 2018

« J’espère que les gens comprendront que l’instruction est une forme de pouvoir, que s’informer est une forme de pouvoir. Et que tous les gamins qui sont suspendus à la moindre de nos paroles comprendront qu’il ne faut pas croire quelque chose juste parce que quelqu’un l’a dit. Il faut faire ses devoirs et comprendre ce à quoi on croit », a estimé Curry

Invité du podcast Winging It, Stephen Curry a affirmé que l’homme n’avait pas été sur la Lune.