fbpx

Une soirée de slam «Penser pour panser » prévue vendredi 22 mars à l’Institut Français de Bukavu

2 minutes de lecture

Pour le mois de la femme et en particulier la semaine de la francophonie, les slameurs congolais Mérou Mégaphone et Éli Bal’s organisent vendredi 22 mars 2019 une soirée de slam  dénommée « Penser pour panser » à l’Espace culturel Institut Français de Bukavu.

Au cours de cette soirée d’une heure [18:00 – 19:00 GMT+2], autour d’un thème très philosophique, ces deux slameurs animeront la salle avec quelques lignes qui déclinent la quintessence du spectacle, les jeunes slameurs. Une occasion pour eux de partager de leurs rêves de penser, désirs ainsi que les termes de leurs combats pour la femme et la langue française.

Penser pour panser

Le verbe étant un instrument d’émancipation pour l’âme, ces deux jeunes slameurs [Mérou Mégaphone et Éli Bal’s] ont choisi de le mettre en exergue dans leurs slams, prendre le sentier de la cogitation par ce que c’est de là que vient la sagesse.

« Qu’il soit militant, philosophique ou poétique, il est fait des mots faisant thérapie aux maux. Des mots, fruits des pensées, qui disent, clament, blâment, répliquent et expliquent, fussent-ils en désaccord. Des mots prouvant les idées dans un débat de partage et laissant nos indifférences, nos violences périr dans l’oubli extrême et son escorte de peurs. Les mots nous ouvrent le monde bleu de paix et le partage d’amour est la plus grande thérapie », expliquent ils « PENSER POUR PANSER ».