fbpx
/

Watermael-Boisfort : Martine Payfa fait ses adieux à la politique

3 minutes de lecture

Martine Payfa était l’invitée de Geoffroy Fabré ce matin sur vivacité Bruxelles. Hier, elle remettait sa démission au bourgmestre de Watermael-Boitsfort Olivier Deleuze (Ecolo). C’est un personnage de la vie politique bruxelloise qui s’en va. L’occasion pour cette ancienne bourgmestre (Défi) boitsfortoise de revenir sur les élections communales d’octobre et de passer le flambeau à la génération suivante, parmi laquelle on retrouve son fils Laurent Van Steensel. 

Ce matin, Martine Payfa venait dire au revoir à une partie de sa vie : la politique. Après un score honorable aux élections communales d’octobre dernier, son parti Défi n’a pas pu réintégrer la majorité, mais elle n’est pas pour au temps « aigrie« . « J’ai maintenu le deuxième score, c’est quand même pas mal après six ans dans l’opposition » lance la boitsfortoise au micro. 

J’ai maintenu le deuxième score, c’est quand même pas mal après six ans dans l’opposition

En 2012, la pilulle était plus difficile à avaler pour Martine Payfa, bourgmestre sortante (18 ans à la tête de la commune), et qui avait fait « le double des voix de Deleuze« (ndlr: Olivier Deleuze, tête de liste Ecolo de la commune). Ce fut finalement une coalition Ecolo-MR-CDH qui s’installa à la maison communale place Wiener. Sur cet épisode douloureux, l’ex-bourgmestre est plutôt amer : « Ca reste des coalitions contre nature, et je crois que finalement les gens ne supportent plus… Ca donne l’impression qu’on ne les respecte pas(…) »

Ca reste des coalitions contre nature, et je crois que finalement les gens ne supportent plus… Ca donne l’impression qu’on ne les respecte pas(…)

Aujourd’hui, Martine Payfa le reconnait : « le bourgmestre a toute sa légitimité » suite aux résultats des dernières élections. Elle dit vouloir partir pour laisser la place à la génération suivante. « J’ai 66 ans, en 2024 j’en aurai 72 : alors pourquoi ne pas donner l’opportunité à un jeune de se faire connaître ?« . Et parmi ces « jeunes » de Défi à Watermael-Boitsfort, on retrouve notamment son fils, Laurent Van Steensel, 43 ans et lui aussi animé d’une passion pour la gestion communale. Martine Payfa dit vouloir s’occuper d’elle, « faire du sport, voyager, voir mes petits enfants… Prendre du plaisir, prendre tout ce qui a de bon dans la vie !« 

Faire du sport, voyager, voir mes petits enfants… Prendre du plaisir, prendre tout ce qui a de bon dans la vie !

Rappelons tout de même qu’elle siégera encore au parlement bruxellois jusqu’aux élections de mai 2019. Des élections auxquelles elle confirme qu’elle ne prendra pas part.